Dirigeant OPALE et histoire de vie

Un peu de fond

Manager « OPALE » et histoire de vie

Une fois n’est pas coutume, un propos à la fois managérial et personnel.

Libérer l’entreprise… de soi-même

Tous les témoignages des managers OPALE ou cadres d’entreprise libérées révèlent que le premier chantier à initier est celui du manager/Dirigeant lui-même.Libérer une entreprise ou un service, c’est d’abord le libérer de soi-même, de sa propre toute puissance, de son envie (pour justifiée qu’elle soit) de tout faire par soi-même, d’être à l’initiative ou à l’impulsion partout ou presque…

Aux sources de la toute puissance ?

Consultant et accompagnant, je m’interroge sur là où siège cette envie, ce désir de « toute puissance. J’ai, comme beaucoup, exploré divers endroits, outils et méthodes pour progresser vers une « juste » affirmation de soi (nous discuterons une autre fois de ce mot « juste »), et ce faisant, je suis tombé sur une pépite sur ce chemin d’introspection…

Histoire de vie : se raconter pour ne plus se la raconter…

J’ai fait cet été l’expérience inouïe de raconter mon histoire de vie à quelqu’un qui, sociologue et auteur, s’est chargé de collecter et de mettre en mots mon histoire… Loin de toute tentation narcissique, cette expérience m’a transformé :

  • le fait de se raconter en profondeur, sans réserve, mais sans non plus le souci d’un retour à soi (façon psychothérapie) ; de dire à voix haute, sans jugement ni censure, ce que l’on est, ce que l’on fait et parfois pourquoi on le fait est d’une richesse inouïe.
  • le fait d’y repenser par la suite, dans l’attente du résultat mis en forme ;
  • le fait enfin de lire ce qui a été reçu, compris et retenu par un autre, à la fois respectueux et fidèle mais autre avant tout…

Je dois avouer avoir été très ému à plusieurs reprises pendant l’exercice puis  en lisant (une partie de) son travail d’écriture mais cela m’a éclairé, fait comprendre certains de mes comportements, voire faire se connecter beaucoup de choses entre elles.

S’accepter et se comprendre sans méprise, enfin…

Je me sens depuis dans une nouvelle étape d’acceptation de moi et d’estime personnelle qui est on ne peut salutaire.

Je ne peux que vous recommander de vous livrer à cette expérience.
OPALITUDE se fera une joie d’intégrer à son offre une mise en contact avec cet intervenant d’exception, Olivier de son prénom…

A très bientôt

Frédéric BRIONES

Partager cet article