83270 Saint-Cyr/Mer
+33(0)6 61 28 64 95
opalitude@frederic-briones.fr

Faire reliance – Coaching Individuel

Le coaching n’est pas seulement l’affaire des managers et des dirigeants d’entreprise ! Cela peut aussi être un besoin voire une nécessité ressentie à titre individuel.

Pourquoi le coaching ?

Besoin de re-dynamiser ou  reformuler son projet professionnel ou personnel, de faire face à un questionnement profond, suite parfois à un problème de santé, un burn-out, un divorce…
Besoin de remettre à plat ses priorités une fois passée la quarantaine ou la cinquantaine…
Ne pas souhaiter faire face seul à une décision importante voire existentielle…
Besoin aussi de renforcer la connaissance, la compréhension et l’acceptation de soi et la confiance en Soi qui en résulte…
… Voilà quelques raisons pour lesquels un coaching individuel peut être profitable.

Qu’est ce que le coaching ?

Le coaching est un processus,  qui vous met, par un dialogue combinant bienveillance et rigueur, dans une dynamique de prise de conscience et de changement sur les sujets que vous souhaitez faire évoluer dans un temps assez court.

Le coach professionnel (dont la pratique est cadrée par un code déontologique et par une formation de plus de 2 années) est l’interlocuteur qui vous aide à formuler, faire avancer vos réflexions et prises de conscience dans cette perspective de changement.
Vous avez la maîtrise du contenu et des objectifs, le coaching vous propose des questionnements ou des processus pour faire émerger les ressources et les solutions qui résident en vous pour progresser vers leur atteinte.

Voici dans les grandes lignes le principe d’un coaching.

Comment se déroule-t-il ?

Il se déroule généralement sur un nombre de séances déterminées ( 6 à 8 séances- rarement plus de 10). La première, généralement plus longue que les suivantes, vise à formuler les besoins et objectifs et à réunir les conditions de l’alliance entre le coach et le coaché qui sont nécessaires au succès de la démarche de coaching.

Les séances sont structurées selon les objectifs initiaux mais aussi selon les nécessités du moment.
Elles sont cadencées par des questions qui nourrissent un dialogue et une réflexion personnelle.
La posture de coach est la plus décentrée et bienveillante possible car son hypothèse est que le client est généralement l’expert du sujet ou du problème.
Il lui arrive toutefois d’élaborer et des proposer des protocoles spécifiques, adaptées aux enjeux et à la personnalité du coaché, en fonction des circonstances et de ce qui émerge en cours de séance.

Quels cadres de références ?

Ma pratique se fonde sur les cadres de référence suivants :

      • La psychologie humaniste ( C.Moïso, I.Yallom)
      • L’analyse transactionnelle (E.Berne, Kalher, Karpman) et la Process Communication
      • L’élément Humain (W.Schulz)
      • La systémique (Ecole de Palo Alto)
      • L’approche narrative ( M.White, D.Epston, A.Morgan)
      • Les accords toltèques (D-M Ruiz)

Par exemple, j’ai régulièrement recours à des protocoles inspirés par les pratiques narratives (M.White et D.Epston) pour travailler à la (re)formulation d’une histoire de vie, dont il s’agit de faire émerger les lignes de force, les ressources méconnues afin de pouvoir envisager plus sereinement un changement professionnel ou personnel important, nécessaire mais parfois complexe à initier