Les neurosciences de la confiance (HBR)

Un bon lien

Les neuro-sciences de la confiance

HBR – Septembre 2017.

LE PROBLÈME

Les leaders savent qu’un faible engagement de la part de leurs employés est signe de valeur perdue – c’est clairement quelque chose qu’ils veulent arranger. Mais la plupart ne savent pas comment s’y prendre ; ils fournissent donc des avantages en nature aléatoires, en espérant que cela changera la donne.

LA SOLUTION

Il est bien plus efficace de créer une culture de la confiance. Les recherches en neurosciences montrent que vous pouvez accomplir cela en adoptant huit comportements clés de management qui stimulent la production d’ocytocine, un agent chimique du cerveau qui facilite le travail d’équipe.

LA RÉCOMPENSE

En encourageant la confiance organisationnelle, vous pouvez augmenter la productivité et le degré d’énergie des employés, améliorer la collaboration et cultiver une main-d’oeuvre plus heureuse et plus loyale.

Les chiffres publiés en conclusion de l’article sont édifiants :

Par rapport aux gens travaillant dans des entreprises où le niveau de confiance est faible, les gens travaillant dans celles qui ont un niveau de confiance élevé se déclarent être :

74% moins stressés

106% d’énergie supplémentaire au travail

50% de productivité en plus

13% de congés maladie en moins

76% d’engagement supplémentaire

29% plus satisfaits de leur vie

40% de burn-out en moins

 

 

>>Lire l’article intégral sur Harvard Business Review

Bonne lecture et à bientôt

Frédéric BRIONES

 

Partager cet article